Le 17 novembre 2007, l’académicien Oleg Gazenko est décédé à l’âge de 89 ans. Né le 12 décembre 1918, il avait terminé le 2e Institut de médecine de Moscou en 1941 et participé à la seconde guerre mondiale comme médecin militaire. Après la guerre, il était entré dans le laboratoire de médecine aéronautique de l’Académie de médecine militaire Kirov à Léningrad. Il avait participé à la l’expédition polaire SP-3 en 1949.

Puis il passa dans le groupe de Vladimir Yazdovsky à l’institut de médecine aéronautique de l’Armée de l’air (NII-7 VVS). Il participa aux expériences de chiens à bord des fusées géophysiques et à bord des vaisseaux cosmiques. En 1956, ce groupe devint le 8e secteur du NIIAKiM. Gazenko avait accompagné la chienne Laïka jusqu’à la plate-forme de lancement le 3 novembre 1957.

En 1963, il quitta le NIIAKiM pour le nouvel institut des problèmes médico-biologiques du ministère de la Santé de l’URSS (IMBP MZ). Il occupa alors le poste de chef adjoint pour science. Puis il en a assuré la direction de 1969 à 1988. A ce titre, il était responsable de la santé des cosmonautes. C’est lui qui avait pris la décision de rapatrier le cosmonaute Vladimir Vassioutine en 1985.

Gazenko fut élu membre-correspondant de l’Académie des sciences en 1966, puis membre titulaire en 1976. Il fut Président de la société de physiologie «Pavlov» pendant 20 ans et reçu la médaille d’or «Pavlov» de l’Académie des sciences. Il était également membre titulaire de l’Académie internationale d’astronautique (IAA) depuis 1965 et membre d’honneur de l’Académie de cosmonautique «Tsiolkovsky» depuis 1998. Il avait le grade de Général-lieutenant du service médical du ministère de la Défense. Enfin, il avait reçu le Prix d’Etat pour le record de durée dans l’espace (63 jours) établi par Klimouk et Sevastianov à  bord de Saliout en 1978.

Oleg Gazenko (à droite)

Leave a Comment